Dernières nouvelles
Vous êtes ici : Accueil » Allocations » Aides – 25 ans – Le gouvernement lance l’allocation « garantie jeunes »: 450 € pour les 18-25 ans

Aides – 25 ans – Le gouvernement lance l’allocation « garantie jeunes »: 450 € pour les 18-25 ans

Garantie-Jeunes

Aides – 25 ans

Le Gouvernement avait publié, lundi 12.08.2013, la liste des « territoires» retenus pour expérimenter les nouvelles dispositions de la « garantie jeunes« , à partir de l’automne prochain.

La nouvelle mesure que va expérimenter le gouvernement à partir de l’automne 2013 au profit des jeunes de 18 à 25 ans, en situation d’isolement et de grande précarité.

Le gouvernement résume cette allocation comme « une réponse à la situation particulièrement difficile des jeunes isolés et sans ressources, non couverts par le RSA, qui ont besoin d’être aidés et accompagnés pour s’insérer dans la vie professionnelle« . Elle sera d’un  montant équivalent au revenu de solidarité active (RSA), soit l’environ d’environ 450 euros par mois.

Prudent, le gouvernement ne veut pas bruler les étapes.  » Il faut que la garantie jeunes apporte quelque chose de nouveau. Nous voulons éviter d’ajouter une couche au millefeuille de mesures déjà trop nombreuses « . Dans un premier temps, le gouvernement a sélectionné une première liste de dix «territoires», aussi bien ruraux qu’urbains et «de toutes sensibilités politiques», dans lesquels cette mesure va être lancée. Environ  10.000 jeunes devraient ainsi signer ce contrat d’engagements réciproques avec une mission locale pour bénéficier d’un « accompagnement vers l’emploi et l’autonomie ».

Dix autres territoires seront intégrés en 2014 dans le dispositif qui devrait alors concerner 30 000 jeunes.

Projets retenus pour
la première vague (automne 2013) :

Projets retenus pour
la deuxième vague (2014) :

• les Bouches du Rhône (Marseille)
• la Réunion
• la Seine St Denis (Est ensemble)
• le Vaucluse
• le Lot-et-Garonne
• l’Allier associé au Puy-de-Dôme
• le Finistère
• l’Eure
• l’Aude
• les Vosges
• l’Essonne
• la Seine-Maritime
• le Pas-de-Calais
• la Dordogne
• l’Ille-et-Vilaine
• la Savoie
• l’Oise
• l’Aisne
• l’Isère
• la Creuse

En quoi cette aide diffère-t-elle du  » RSA jeunes «  ?

Les deux dispositifs ne s’adressent pas tout à fait au même public. Contrairement à la « garantie jeunes « , le « revenu de solidarité active jeunes « , créé en 2010, s’adresse à ceux qui ont déjà connu l’emploi. Seuls les moins de 25 ans pouvant justifier de deux ans de travail dans les trois dernières années peuvent toucher le RSA.

Il concerne à peine 10 000 bénéficiaires, très loin des 100 000 originellement visés. Malgré cette sous-performance, pas question de le supprimer pour l’instant. « Nous ne sommes pas dans une logique de substitution mais de complémentarité », rassure-t-on dans l’entourage du premier ministre.

Prudent, le gouvernement ne veut pas griller les étapes. « Il faut que la garantie jeunes apporte quelque chose de nouveau. Nous voulons éviter d’ajouter une couche au millefeuille de mesures déjà trop nombreuses « ,  insiste-t-on à Matignon

Après évaluation ultérieure, ce mécanisme sera généralisé progressivement sur tout le territoire. L’objectif serait de « concerner 100.000 jeunes par an en vitesse de croisière ».

Voir ou télécharger le COMMUNIQUÉ DE PRESSE du Premier Ministre Ayrault, relatif au lancement de la « garantie jeunes ».                                                               Version PDF

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.